Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 sept.   Octobre 2017   nov.

DLMMJVS
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
VC Funding High Level Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
Livres
PUBLICATION : ESCLAVAGE & RÉPARATION PAR LOUIS SALA-MOLINS
08-08-2014
sala.molins.louis.jpg

ESCLAVAGE-RÉPARATION

La lanterne des capucins et les loupiotes des pharisiens

La question politique va se poser des réparations dues au crime de la traite négrière. Début 2015. Louis Sala-Molins, l’éditeur du Code noir (12 éditions), l’anticipe et prend parti avec ce livre où il exhume et commente les livres de colère de deux capucins de la fin du XVIIe siècle, qui, non seulement exigeaient la cessation immédiate de cette infamie, mais appelait déjà, ce que personne ne fera plus depuis, des réparations sans condition.

Le contexte: les actions judiciaires en cours aux Antilles et à Paris pour les «réparations» du crime de traite négrière devraient prendre une particulière consistance début 2015.

Lire la suite...
 
LA DISSIDENCE DE RAPHAËL CONFIANT
03-06-2014
confiant.dissidence.jpg

 

Un épisode longtemps méconnu de notre passé. 

 

Juin 1940. la débâcle de l'armée française surprend la Martinique en pleine récolte sucrière. Le gouverneur pétainiste de l'île, l'amiral Robert, entend y importer la Révolution nationale, alors que sévit pénurie alimentaire sans précédent. Mais Firmin Léandor, le contremaître de Commandeur du sucre et Régisseur du rhum, a d'autres soucis : comment continuer à produire du rhum si toutes les lignes maritimes sont coupées entre les Antilles et la métropole ?

 

Dernier volet de la " trilogie sucrière " de Raphaël Confiant, La Dissidence conclut ce pan d'histoire sociale de la Martinique sur un des épisodes les plus méconnus de son passé, servi par la langue exubérante et superbement maîtrisée d'un des maîtres de la littérature créole...

Lire la suite...
 
LA DISSIDENCE DE RAPHAËL CONFIANT : UNE CRITIQUE D'ÉDOUARD BOULOGNE
03-06-2014
confiant1.jpg
La dissidence, de Raphaël CONFIANT,
 
le livre qui dérange... 
 
La dissidence peut être l’acte par lequel une personne, ou un groupe, se séparent, par un acte plus ou moins courageux et de bon sens d’un groupe, d’un parti, d’une religion, …. d’un conformisme politique, philosophique, religieux, etc. L’article qui suit porte plus simplement sur un livre de R. Confiant. Il a été publié en décembre 2002, dans la revue Catholica). La pensée de monsieur Raphaël Confiant, explosive, excessive, injuste, souvent violemment « leucodermique » (utilisons cette expression pour éviter de donner, dans une vérité qui pourrait paraître discourtoise), proche de celle de Dieudonné M’bala M’bala et de quelques autres du même tonneau, ne m’est pas particulièrement sympathique. J’ai tenu pourtant, tout en soulignant mes points de désaccord avec lui, m’en tenir au plan de la critique littéraire honnête. EB]
Lire la suite...
 
ADIOS GABO : LA LITTÉRATURE PEUT-ELLE CONTRIBUER AU CHANGEMENT POLITIQUE ?
21-04-2014
gabrielgarcia.am.latine.jpg

Comment Gabriel Garcia Marquez a changé l’Amérique Latine

L'écrivain a donné une mythologie à l'Amérique Latine. Avec son réalisme magique, il a conté l'histoire d'un continent. 

Gabriel Garcia Marquez a réussi, par son décès, à mettre d’accord pour la première fois deux ennemis jurés: les guérillas des Forces Armées Révolutionnaires Colombiennes (FARC) et l’ancien président [conservateur] Alvaro Uribe (2002-2010), qui se sont lamentés d’une seule voix à la mort de l’écrivain lauréat du prix Nobel de littérature en 1982.»

Lire la suite...
 
L'HOMMAGE DE PATRICK CHAMOISEAU À GABRIEL GARCIA MARQUEZ
18-04-2014
gabriel.garcia.marquez.libe.jpg

 

 

L'hommage de 

 

Patrick CHAMOISEAU 

PRIX GONCOURT 1992

 

À

 

Gabriel GARCIA MARQUEZ

PRIX NOBEL de LITTÉRATURE 1982 

Lire la suite...
 
UN GÉANT DE LA LITTÉRATURE S'EN EST ALLÉ
18-04-2014
gabriel.garcia.marquez.jpg

L'écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez est mort

Affectueusement surnommé « Gabo » dans toute l'Amérique latine, le Colombien Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature 1982, l'un des plus grands écrivains du XXe siècle, est mort à son domicile de Mexico jeudi 17 avril. Il était âgé de 87 ans. Son œuvre a été traduite dans toutes les langues ou presque, et vendue à quelque 50 millions d'exemplaires.

En 1999, la nouvelle s'était répandue qu'un cancer lymphatique serait sur le point de l'abattre, plongeant déjà ses lecteurs et admirateurs dans l'inquiétude. Tous les journaux de la planète rédigèrent alors sa nécrologie à la hâte, bientôt remballée dans les tiroirs.

Double chance, pour lui et pour tous, car cela permit à Gerald Martin, britannique et professeur de littérature, depublier une biographie exhaustive, Gabriel Garcia Marquez, une vie (Grasset, 2009, édition originale en anglais chez Bloomsbury, 2008). Rétabli, mais victime d'une mémoire quelque peu chancelante, l'auteur de Cent ans de solitude avait disparu de toute vie publique ces dernières années.

Lire la suite...
 
LES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES FACE À LA CRISE DE L'ÉCONOMIE DU LIVRE ET À L'HÉGÉMONIE DU WEB
10-12-2013
bibliotheque1.jpg

Contribution de Lucien PAVILLA

 

Partant du postulat qu’il s’agit du livre imprimé cette question suscite forcément la réflexion dans le monde des bibliothèques qui est celle de leur raison d’être face à la crise de l’économie du livre et à l’hégémonie du Web.

Avant de répondre à la question, il me paraît nécessaire de préciser la place d’une bibliothèque dans la chaîne du livre, qui est l’ensemble des opérations qui sont effectuées entre le moment où l’auteur produit son texte et le moment où le lecteur accède à ce texte au moyen d’un support matériel ou immatériel. Les principaux acteurs de cette chaîne sont : l’éditeur, le circuit de fabrication, le diffuseur, le distributeur, la librairie et en bout de chaîne la bibliothèque.

Lire la suite...
 
PRIX GILBERT-GRATIANT : CORINE MENCÉ-CASTER LAURÉATE DE LA PREMIÈRE ÉDITION
09-12-2013
mence.caste.liv.jpg
La mazurka perdue des femmes couresse, de Mérine Céco, 
lauréate du Prix Gilbert-Gratiant 
du Salon du livre international de la Martinique
 
La première édition du Salon du livre international de Martinique « les mondes créoles », organisée par la Région Martinique, qui s’est tenu du 6 au 8 décembre, a remis le Prix Gilbert-Gratiant à La mazurka perdue des femmes couresse (Ecriture) de Mérine Ceco.
 
Ce prix, visant à soutenir et valoriser une œuvre littéraire ou un auteur émergent, lui a été remis par Dany Laferrière, président du jury. « Une écriture élégante, de la sensibilité, j’ai tout de suite été captivé par l’histoire  et séduit par la façon originale et particulière que Mérine Ceco a de la raconter... » explique le romancier Charles-Henri Fargues, membre du jury.
Lire la suite...
 
MARTINIQUE : PROGRAMME DU SALON INTERNATIONAL DU LIVRE
03-12-2013
salon.livremq.jpg
Lire la suite...
 
"14-18 LES POILUS MARTINIQUAIS" - L'HOMMAGE DE RAPHAËL CONFIANT in LE NOUVEL OBSERVATEUR
11-10-2013
confiant.bataillon.jpg

14-18 Les poilus martiniquais

A l’approche du centenaire de la Grande Guerre, Raphaël Confiant rappelle, dans un beau roman, le prix payé par la jeunesse antillaise.

par Jérôme Garcin

 

Pas une commune des Antilles françaises où ne se dresse un monument aux morts de la Grande Guerre. Brillant sous un soleil plus généreux qu'en métropole, la liste gravée des poilus martiniquais tombés au champ d'honneur compte près de 1900 noms. Si on y ajoute les victimes guadeloupéennes et guyanaises, on mesure le lourd tribut qu'ont payé, à la boucherie de 14-18, les îles lointaines. Si lointaines dans l'espace et le temps qu'elles ont disparu de l'abondante littérature déjà suscité par l'imminent centenaire. 

Heureusement, il y a Raphaël Confiant. On peut en effet lui faire confiance pour réparer les outils et les ingratitudes. Né au Lorrain (ça ne s'invente pas), ce militant de la créolité donne enfin la parole, dans un roman puissant et terrifiant comme un orgue, à tous les jeunes Martiniquais passés de la plage volcanique de Saint-Pierre à la boue de Verdun, ainsi qu'aux mères, femmes, soeurs, qui les ont attendus dans le port de Fort-de-France où les bateaux ramenèrent, par vagues successives, des gueules cassées, des corps amputés et des cercueils.  

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 41 - 50 sur 166
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 17231511