Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 mai   Juin 2017   juil.

DLMMJVS
   1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
VLSI Technology

 

 

 
 
 
 
 
CUBA - USA : CONFÉRENCE INTERNATIONALE À LA HAVANE POUR CONTRER L'ÉBOLA SUR LE CONTINENT AMÉRICAIN
30-10-2014
cuba.usa.ebola.jpg

Présence officielle inédite des Etats-Unis à Cuba

 

Une rencontre technique pour contrer l'expansion du virus Ebola sur le continent américain a été ouverte mercredi 29 octobre à La Havane en présence de 32 pays dont les Etats-Unis, une présence officielle inédite dans ce pays communiste.

 

Cette conférence de deux jours a débuté par une minute de silence, en hommage à l'économiste cubain Jorge Juan Guerra, mort du paludisme dimanche alors qu'il faisait partie de l'équipe médicale envoyée par Cuba en Guinée pour lutter contre l'épidémie de fièvre hémorragique. PHOTO : Nelson Arboleda, représentant des Etats-Unis à la Conférence de la la Havane. 


« L'objectif fondamental de cette rencontre est d'échanger des critères pour affronter Ebola », a déclaré le ministre de la santé cubain, Roberto Morales, à l'ouverture. Quelque 254 représentants de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de divers organismes régionaux mais aussi des Etats-Unis, du Canada et de 30 pays d'Amérique latine et des Caraïbes y participent.

« Chaque pays doit être préparé pour répondre [si des cas d'Ebola apparaissent], nous n'allons pas avoir le temps d'avoirune réponse internationale », a-t-il prévenu. En dépit de ses difficultés économiques et de ses moyens modestes, Cuba a envoyé plus de 250 professionnels de santé dans les pays d'Afrique les plus touchés.

« COOPÉRER AVEC TOUS LES ACTEURS »

Selon le représentant des Etats-Unis, Nelson Arboleda, son pays est « disposé à coopérer avec tous les acteurs qui travaillent dans la région pour garantir une réponse efficace au niveau mondial contre ce virus »« Nous soutenons les pays et les ministères de la santé, dans les Amériques, pour faire en sorte qu'ils aient les capacités adéquates pour pouvoir répondre à une possible arrivée d'Ebola », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis et Cuba ont multiplié ces dernières semaines les échanges d'amabilité autour de cette question, rompant avec une vieille tradition de relations tumultueuses et d'échanges orageux.

La réunion technique devait se conclure jeudi avec l'annonce de mesures et recommandations pour une lutte conjointe face au virus Ebola. Cette épidémie de fièvre hémorragique a fait 4 922 morts sur plus de 10 141 cas recensés au 23 octobre, essentiellement en Afrique de l'Ouest depuis le début de l'année, selon le bilan publié samedi par l'OMS.

SOURCE : LeMonde 


 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 16187094