Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 août   Septembre 2017   oct.

DLMMJVS
   1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
VLSI Technology

 

 

 
 
 
 
 
ÉCONOMIE - MARTINIQUE : LES PLUS MAUVAIS RÉSULTATS DES PAYS D'OUTRE-MER
02-04-2015
mque.gpe.investissement.jpg

A l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Martinique (CCIM), le Professeur d'économie Olivier SUDRIE, directeur du cabinet DME (Didacticiel et Modélisations Economiques) a animé une Conférence-débat sur le thème

"La Martinique est-elle sortie de la crise de 2009 ?".

L'économiste martiniquais, Michel BRANCHI, commente l'étude du Prof. SUDRIE qui contredit en grande partie le discours du président de Région, Serge LETCHIMY et de son directeur de l'IMSEPP, Georges PARA.

 

Conférence-débat à la Chambre de Commerce du 6 février 2015

 

« La Martinique est-elle sortie de la crise de 2009 ? ».

 

Non. Elle n’avance pas

 

 

La Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique (CCIM) présidée par M. Manuel Baudouin a proposé une conférence-débat le vendredi 6 février 2015 sur le thème « La Martinique est-elle sortie de la crise de 2009 ? » animée par le Professeur d’économie Olivier Sudrie, Directeur du cabinet DME (Didacticiel et modélisations économiques). DME est un cabinet d’études économiques spécialisé sur l’Outre-Mer.

 

Rappelons que, pour notre part, ce qu’on appelle la « crise de 2009 » est la conjonction de la crise financière capitaliste de 2007/2008 avec la crise sociale des DOM liée à l’épuisement du modèle néo-colonial départemental ;

 

La réponse de l’économiste à la question posée est non. Il explique : « La Martinique ne s’est pas relevée de la crise et elle a décroché par rapport à la Guadeloupe à partir de 2011 ». Et la panne de croissance a duré jusqu’à fin 2013. La Guadeloupe, elle, se relève timidement. La Martinique n’a pas retrouvé le niveau de PIB de fin 2008. Il estime au total que « les performances de l’économie martiniquaise sont les plus faibles des départements d’outre- mer ».

 

Martinique : Les plus mauvais résultats des pays d’outre-mer

 

En 2012, une étude comparative des dynamiques de croissance Martinique- Guadeloupe du cabinet DME montrait que les deux économies se retrouvaient dans une «grande fragilité macro-économique» se caractérisant par une insuffisance de la demande effective qui bloquait toute reprise de la croissance. Mais, déjà à l’époque, le risque était plus grand pour l’économie martiniquaise Rendant compte de la conférence d’Olivier Sudrie à l’époque nous titrions : « Probable croissance zéro en 2012 et risque de récession en 2013 » (cf Justice n° 5 du 31/01/2013). Prémonitoire.

 

Plusieurs constats réalisés à partir des données comparées présentés à l’appui de cette conclusion.

 

Sur la période 2009/2013 (derniers chiffres officiels connus) le Produit Intérieur Brut (richesse créée) a reculé de 1,7 % en Martinique et augmenté légèrement de + 0,3 % en Guadeloupe. L’écart de richesse entre les deux pays (en défaveur de la Guadeloupe) qui était de 7,3 % en 2008 s’est réduit et est de 5,3 % en 2013.

 

VOIR SUITE sur PDF  

conference olivier sudrie martinique pas sortie de la crise. v2 

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 16941726