Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 mars   Avril 2018   mai

DLMMJVS
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
2930 
Techies Resources ESL

 

 

 
 
 
 
 
PESTICIDES : QUAND LE DEPUTE LETCHIMY ACCEPTAIT LA DEROGATION A L'INTERDICTION A L'EPANDAGE AERIEN
21-01-2018

Serge LETCHIMY : ENTRE CONTORSIONS ET CONTRADICTIONS !

par Louis BOUTRIN 

letchimy.an2.jpg

 

Décidemment, le député Serge LETCHIMY ne finit pas de cultiver les contradictions. 

En Martinique, lors de la plénière du Jeudi 1er décembre 2011, il déclare urbi et orbi qu'il est contre l'épandage aérien ... avant d'accepter en final de compte la dérogation à l'interdiction à l'épandage aérien. 

EH OUI ! VOYONS LE PROCÈS VERBAL DE CETTE PLÉNIÈRE. En page 89 : une florilège de contorsions et de contradictions. EXTRAITS : M. Le Président Serge LETCHIMY : "Deuxièmement, nous proposons de créer un groupe de travail (NDLR oups !) et d'accepter une période de transition", et plus loin .... 

 

 

"Troisième chose, pendant cette période de transition, immédiatement, nous proposons la création d'un groupe de travail"  (NDLR : Le président Letchimy a  pris pour habitude de bâillonner l’opposition pour mieux s'écouter parler, son « deuxièmement » et sa « troisième chose » sont identiques... du vent ! Mais normal, il s'agit d'épandage aérien !) 

Enfin, le bouquet final, toujours à la page 89 de PV : " Dernière chose, bien entendu, nous sommes contre des dérogations systématiques et la période de transition que nous proposons pourrait correspondre à la période autorisée par l'État dans le cadre de la loi, les six mois" (NDLR : pffff !). Et voilà que notre président de Région, farouche défenseur de L'AUTONOMIE POUR LA NATION MARTINIQUAISE, calque sa position sur celle de l'Etat qu’il ne cesse de critiquer à longueur de plénière ! 

 

En réalité, et c’est ce qu’il faut retenir, Serge LETCHIMY, en dépit de sa posture médiatique, a donné son accord pour l’épandage aérien pour six mois. Point barre. C’est son droit, mais qu’il l’assume publiquement. 

 

À l’Assemblée Nationale, rebelote ! Le député François-Michel LAMBERT (Europe Écologie - Les Verts) introduit un amendement visant à interdire les épandages aériens en Outre-Mer. Belle aubeine venant d'un député qui siège dans sa majorité parlementaire ! Eh bien non, le député LETCHIMY ne vote pas cet amendement : « Nous ne voterons pas cet amendement, sachant qu’en Martinique nous avons adopté une délibération afin de bien marquer que nous ne tolérons plus ni l’épandage aérien ni l’utilisation du Banole ».  Faut-il y retenir que le député LETCHIMY s'opposera au prochain arrêté du préfet autorisant l'épandage aérien sans banole ? Qu'en pense son ami Victorin LUREL ?

 

Allez-donc comprendre !

LB

 

CLIQUEZ SUR LIEN an. epandage. lurel.letchimy 

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 19045061