Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 juin   Juillet 2018   août

DLMMJVS
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
VC Funding High Level Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
Monsieur le Président de l’UA, prenez garde !
14-03-2018

 fouyol_3_3.jpg

Le Président de l UA devrait faire attention, très attention. 

Les derniers événements devraient le faire réfléchir et réfléchir dans le bon sens.

A défaut de faire preuve de loyauté envers son institution, il devrait faire preuve d’intelligence et opter d’urgence pour une analyse approfondie de la situation.

A moins qu’il ne soit déjà trop tard. Pourtant les alertes ont été nombreuses !

La première alerte concerne sa fonction de président qui fait de lui automatiquement le garant des intérêts de l’établissement. L’ex-directeur du CEREGMIA a toujours cherché à établir une relation binaire avec les présidents de l’UA(G) : ou tu obéis à mes ordres et tu signes tout ce que je te demande de signer ! Ou je te déclare la guerre !

 Tous les présidents qui ont fait acte d’allégeance envers Fred Célimène sont inquiétés par la justice aujourd'hui. Tous les présidents de Région, qui se sont crus au-dessus de tout, sont aujourd'hui inquiétés par la justice et plus grave encore ont vu leur image populaire très sérieusement entachée et dégradée.

 Conséquences pour les différents présidents qui se sont succédés :  soit ils en sortis éclaboussés, soit ils se sont fait mettre , soit ils se sont opposés à toute compromission ( à ce jour seulement deux présidentes ont fait ce choix) et ont fait preuve de courage pour défendre  les intérêts supérieurs de l Université.

Le silence de l’actuel président de l’UA est bien un aveu : qu’est-ce qui l’empêche seulement de dire qu’il mettra tout en œuvre pour défendre les intérêts de l’UA ? En quoi dire cela, juste cela, serait-il dérangeant ?

La deuxième alerte envoyée à l’actuel président de l’UA vient de la société civile et c’est ici qu’intervient l’intelligence. Un président qui accueille autant de jeunes dans son institution devrait être capable de « prendre la température », de sentir monter l’indignation.

Dans une société hyper connectée, l’information circule plus vite que l’air, et est donc plus efficace que les anciens arrangements entre amis. Il devient difficile de cacher, de dissimuler une information, de la contrôler comme c’était encore le cas à une certaine époque. Dès lors la puissance des réseaux occultes se trouve en balance avec la puissance de l’indignation populaire qui s’exprime sur les réseaux sociaux.

La stratégie des réseaux occultes passe par le secret, celle des réseaux sociaux

s’appuie  sur la transparence. Or à terme, l’opinion publique finit toujours par l’emporter car elle préserve un intérêt général, et non pas une succession de petits intérêts particuliers.

Oui, le peuple est une entité qui sait se protéger, quand les institutions ne savent plus le faire. C’est pourquoi les puissants, les chefs, les dirigeants, les sachants, les élus, les présidents, les donneurs d’ordre doivent avoir ce nouveau schéma dans un coin de leur soi-disant grosse tête.

Les réseaux sociaux, la version numérisée de l’opinion publique, sont un contre pouvoir extrêmement puissant capable de balayer les paradigmes d hier. 

Prenez donc garde, Monsieur le Président de l’UA !

Regardez en arrière ! Les anciennes méthodes de dissimulation, de pression des entourages, de menaces, d’intimidation fonctionnent moins bien et ne résistent guère à l’épreuve du temps, à l’accélération et à la soif générale de la société de la fin des privilèges, des injustices, gages d’une juste répartition des ressources communes.

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 20053154