Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 nov.   Décembre 2018   janv.

DLMMJVS
   1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 
VLSI Behavioral Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
USA : LA JOURNEE DE CHRISTOPHE COLOMB REMPLACEE PAR CELLE DES PEUPLES AUTOCHTONES
14-10-2018
usa.peuples.autochtones.jpg

"Désormais, nous rendrons hommage à une histoire qui remonte encore plus loin que les évènements de 1492". Joe Curtatone, maire de Somerville 

Plusieurs villes des États-Unis ont décidé ce lundi d'ignorer le jour férié en l'honneur de Christophe Colomb. Au lieu de célébrer la «découverte» de cet explorateur italien, elles rendent hommage aux peuples autochtones victimes de la colonisation.


 

Cette année, une partie des États-Unis n'a pas considéré ce lundi comme la Journée de Christophe Colomb (Columbus Day). Des dizaines de villes américaines ont préféré célébrer la Journée des peuples autochtones (Indigenous Peoples Day). En plus de San Francisco, Cincinnati, Seattle, Phoenix ou encore Los Angeles, des États entiers, tels que le Minnesota, l'Arkansas, la Floride, le Texas, le Kansas, le Michigan, le Vermont et l'Oregon, ont participé à ce changement de tradition.

Historiquement, «Columbus Day» commémore la date à laquelle Christophe Colomb aurait débarqué aux États-Unis. Mais, pour ses détracteurs, il célèbre un génocide de masse et la colonisation des Amérindiens qui vivaient sur le sol américain bien avant l'arrivée de l'explorateur. Cette journée, qui tombe le deuxième lundi du mois d'octobre, a été instaurée en 1892 par le président Benjamin Harrison et a obtenu le statut de fête nationale en 1934 sous la présidence Franklin D. Roosevelt

 

Pour cette nouvelle édition, certains États ont choisi de fêter des célébrations encore plus ciblées que la Journée des peuples autochtones. Hawaï a par exemple célébré le «Discoverers' Day» dans le but d'honorer les explorateurs polynésiens qui ont découvert les îles hawaïennes, selon CNN. Le Dakota du Sud a, quant à lui, commémoré le «Native American Day», autrement dit la Journée des Amérindiens.

 

Pour Trump, Christophe Colomb était un «talentueux navigateur»

 

«La Journée de Christophe Colomb est la relique d'une version obsolète et (ultra)simplifiée de l'Histoire», a écrit sur Facebook Joe Curtatone, le maire de Somerville (Massachusetts), l'une des villes qui a remplacé ce jour férié. «Désormais, nous rendrons hommage à une histoire qui remonte encore plus loin que les événements de 1492», a-t-il rédigé le jeudi 13 septembre dernier.

 

En 2017, le président américain Donald Trump avait ignoré le traumatisme des Amérindiens lors de la première année de son mandat. «Nous honorons le talentueux navigateur et homme de foi, son courageux exploit a permis de réunir des continents et d'inspirer beaucoup d'autres à poursuivre leurs rêves et leurs principes», avait affirmé le chef d'État dans une déclaration.

 

Aujourd'hui, il a réitéré cet exercice en louant les prouesses de l'explorateur sur Twitter: «L'esprit de détermination et d'aventure de Christophe Colomb a fourni de l'inspiration à plusieurs générations d'Américains. Lors de cette journée, nous honorons ses remarquables accomplissements en tant que navigateur et nous célébrons son voyage dans l'étendue inconnue de l'Océan Atlantique.» 

 

SOURCE :  le Figaro 

 


 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 25180877