Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 nov.   Décembre 2018   janv.

DLMMJVS
   1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 
Techies Resources ESL

 

 

 
 
 
 
 
CARBET : LOUIS BOUTRIN DEMANDE AU CONSEIL MUNICIPAL DE REBAPTISER LA PLACE CHRISTOPHE COLOMB
14-10-2018

 POUR LA "PLACE DE LA RENCONTRE DES 2 MONDES"

carbet.christophecolomb.2.jpg

Conseiller Municipal du Carbet,  Louis BOUTRIN (Liste Alliance Carbétienne) a demandé au Maire de la commune d'ajouter en questions diverses du Conseil Municipal du Mercredi 17 octobre 2018  un point visant à rebaptiser la "Place de débarquement de Christophe Colomb" en "Place de la rencontre des 2 Mondes".

Il s'agit, à l'instar de la ville de Los Angeles (Californie - USA) et de bien d'autres municipalités dans le monde, de débaptiser une place érigée par la Municipalité du Carbet et CAPNORD à la mémoire du Conquistador. Une revendication récurrente du Conseiller Municipal, choqué comme bien des Martiniquais par l'évocation de Christophe Colomb, chef de file des conquistadors responsables du génocide des peuples amérindiens. Ci-joint, discours prononcé à la Paillote du Bourg du Carbet, le 12 mai 2017.

 


DISCOURS DE LOUIS BOUTRIN

CARBET – 12 MAI 2017


Mesdames et Messieurs,

Cher(e)s ami(e)s, 


Tout d’abord permettez-moi de vous remercier d’être venus aussi nombreux ce soir au CARBET.  Si on se réfère à la toponymie, le nom CARBET vient du nom des grandes cases où les indiens Caraïbes se réunissaient pour prendre de grandes décisions. 


Ce soir, à l’instar de ces indiens Caraïbes nous sommes réunis sous ce grand Carbet symbolisé par la paillote du bourg, pour, à notre tour, prendre la décision de partir à l’assaut de la Circonscription NORD. 


Vous avez été très certainement frappés, voire choqués, par la place érigée à la mémoire du Conquistador Christophe Colomb. 


Certains diront que les temps ont bien changé et que l’oubli a opéré une sacrée saignée dans nos mémoires.


Mais le déclin de la mémoire ne doit pas, à son tour, laisser place au déclin des valeurs. 


Au moment où, certaines personnalités politiques françaises de premiers rangs ont voulu vanter les mérites et les aspects positifs de la colonisation, il convient de rappeler haut et fort la dimension génocidaire de la colonisation, depuis la période amérindienne jusqu’à celle de la traite négrière et de l’esclavage.


Alors, en ce 12 mai 2017, permettez-moi d’avoir une pensée particulière pour ces amérindiens victimes du génocide commis par les conquistadors espagnols et italiens avec à leur tête Christophe Colomb. 


Et, face à la souffrance endurée, face au déni de l’histoire coloniale, je vous demande d’observer une minute de silence à la mémoire de ces peuples exterminés par les conquistadors. 

 

Mèsi pou yo ! Désormais, j’interviendrai auprès du Conseil municipal pour que cette place Christophe Colomb soit rebaptisée « Place de la RENCONTRE DES DEUX MONDES ».

 

 

carbet.christophecolomb.3.jpgcarbet.christophecolomb.1.jpg

 

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 25189814