Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 mai   Juin 2019   juil.

DLMMJVS
   1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Techies Resources High Level Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO : UNE DELEGATION MARTINIQUAISE RECUE PAR LA MINISTRE DES OUTRE-MER
07-12-2018
unesco.mom.1.jpg

Paris - 7 déc. 2018. Une délégation des signataires de L’APPEL DES 100 conduite par le Président du Parc Naturel, Louis BOUTRIN, a été reçue par la Ministre des Outre-Mer cet après-midi. La délégation a présenté à Annick GIRARDIN le dossier de candidature d’inscription de la Montagne Pelée et des Pitons du Carbet au Patrimoine Mondial de l’UNESCO (Convention de 1972).  Deux critères ont été retenus pour ce Bien naturel – Critère VIII (Géologie et Volcanisme) et X (Biodiversité)- et ont fait l’objet d’une validation par le Comité Français du Patrimoine Mondial. 

PHOTO : De GàD Annick GIRARDIN, Ministre des Outre-Mer, Jose JACQUES-GUSTAVE, PDG sociétés G2J & KROSS, Thierry LAUZEA, artisan-chocolatier, Louis BOUTRIN, Président du Parc Naturel de Martinique, Guy DESLAURIERS, Réalisateur.  

 


Malgré l’actualité mouvementée du moment, Annick GIRARDIN a dégagé une bonne heure de son agenda pour cette réunion de travail montrant ainsi tout son intérêt pour la candidature martiniquaise. Des échanges fructueux ont permis au Président du Parc Naturel d’exposer la valeur scientifique et technique du dossier mais aussi l’intérêt de ce projet qui, au-delà de la lisibilité internationale, constitue un véritable projet de territoire. Ce projet, attendu par toute une population, est porté par le Parc Naturel pour le compte de la CTM et de l’ETAT. Il s’inscrit dans une dynamique d’attractivité et de développement soutenable du Nord. 


La valeur universelle exceptionnelle du Bien Martiniquais ayant été validée par le Comité Français du Patrimoine Mondial (CFPM) et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en octobre 2016 ainsi que son Périmètre en avril 2017, l’équipe projet a présenté en octobre 2018 le plan de gestion du Bien, ultime étape nationale avant la décision du Président de la République. Elle vient de finaliser ce plan allant bien au-delà des récentes recommandations du Ministère de la Transition Ecologique.

 

En effet, le 15 décembre prochain, Emmanuel MACRON doit décider seul, du dossier qui sera porté par la France devant les instances internationales de l’UNESCO. Depuis la validation des trois étapes nationales, la Martinique est en compétition avec le dossier du Phare de Cordouan. Un monument construit au début du XVII° siècle (… 1611 !) dans l’estuaire de la Gironde, inscrit sur la liste indicative de l’UNESCO depuis 2002 et soutenu actuellement par le Ministère de la Culture.

 voir Candidature UNESCO Phare de Cordouan


Cette candidature girondine est portée par toute une région et fait l’objet d’une intense campagne de soutien en ligne et d’un « Appel à la mobilisation » sur les réseaux sociaux :

 voir Avancement candidature Phare de Cordouan

 

Face à cette candidature chargée d’histoire, une centaine de personnalités de la société civile, a lancé un « Appel au Président de la République » en soutien au dossier d’inscription de la Martinique. Au rang de ces personnalités on compte bon nombre d’écrivains, d’artistes, des acteurs économiques, du monde culinaire, du cinéma et de sportifs martiniquais. Outre le Président du Parc Naturel, la délégation reçue par la Ministre des Outre-Mer était composée de Thierry LAUZEA, artisan chocolatier – Les Frères Lauzéa, du réalisateur Guy DESLAURIERS – Prix des Droits de l’Homme à Toranto pour « La Traversée du Milieu » et de José JACQUES-GUSTAVE, un chef d’entreprise martiniquais qui avait accompagné le Président François HOLLANDE à la Silicon Valley en 2014. PDG de la société LabNoo Technologies, il vient de remporter un appel d’offre mondial et s’installera en janvier prochain en Afrique du Sud (Johannesburg). 

 

Tous ont exprimé à la Ministre leur motivation pour faire inscrire les Volcans & Forêts de la Martinique au patrimoine mondial de l’UNESCO. Après le soutien d'Annick GIRARDIN, la décision finale est désormais aux mains du Président de la République.  

 

unesco.mom5.jpg

 

unesco.mom.3.jpg

PHOTO 7 déc. 2018. Annick GIRARDIN, Ministre des Outre-Mer en compagnie d'Eric CAYOL, Chef du Cabinet en charge de l'Education et de son conseiller à la Culture.   

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 119941959