Politique

A. CESAIRE - LS SENGHOR - photo F. Bibas.jpg"Oui, il fallait le dire, il fallait écrire "La traversée paradoxale du siècle". Qui bene amat bene castigat, en gréco-latin, et c’est bien ce que fait Raphael, dans son éloge récent ! Deferre, Mitterrand, Marchais, Sartre, ont combattu De Gaulle, tout en le respectant, une grande figure historique et un grand homme d’Etat. Ses fils spirituels, Pompidou, Chaban, Chirac, peut-être Sarkosy, ne l’ont guère ménagé. Nul n’est infaillible, nul n’est parfait, y compris ceux qui écrivent. Critiquer, voir les zones d’ombre, n’est pas vilipender, n’est pas rejeter, n’est pas déchouquer, mais mieux éclairer et mieux faire comprendre. 

 

 

Culture


LECTURE MUSICALE autour d'Aimé CESAIRE

  

Avec Rudy Silaire, Aliou Cissé, Ymelda Marie Louise, Max Cicéron

Sous la direction artistique de Rudy Silaire

« La parole d’Aimé Césaire, belle comme l’oxygène naissant ».

La nécessité de la colère, la rébellion, la résistance, indispensable à la dignité humaine, tel l’oxygène à la vie.

Ces thèmes de lecture seront portés par Aliou Cissé, Rudy Silaire, Ymelda Marie Louise et Max Cicéron; où la voix, le chant et le tambour s’entremêlent, pour ne faire qu’un autour de la parole de Césaire.

Le choix est délibéré de faire se rencontrer des artistes Martiniquais et Haïtien, afin d’accentuer la portée Caribéenne, Africaine, et donc universelle de cette soirée.

Sur la base du « cahier du retour au pays natal », nous approcherons des textes de « la tragédie du Roi Christophe », de « Et les chiens se taisaient », « Une saison au Congo », ainsi que des extraits de poèmes écrits à différentes époques…
Informations pratiques :
Samedi
24 mai 2008, 19h30
Jardin des Papillons - Théâtre de Verdure
Anse Latouche
97221 Le Carbet
Infoline/réservation :

0596 78  33 39
Email :
jardindespapillons@wanadoo.fr
Tarif plein: 15 €

 

 

 

 

 

 

Kréyol

Madame la ministre, mes chers collègues,

Je me réjouis des propos de celles et ceux qui m’ont précédé à la tribune et c’est avec émotion que je m’exprime à mon tour, quelques jours après les funérailles nationales du poète Aimé Césaire. Ce chantre humaniste de la négritude, cet inlassable défenseur de l’identité nègre et martiniquaise, qui aimait lui-même à se définir comme un « homme de synthèse, de liaisons et de terminaisons », cet amoureux de la langue française qui sut conjuguer, dans son œuvre comme dans sa vie, universalité et « diversalité » – comme on dit en Caraïbe – n’eût pas manqué de nous exhorter ici même, avec sa verve incandescente et ses fulgurances essentielles, à ne pas laisser dépérir, voire mourir, des pans entiers de notre patrimoine linguistique national.

Politique

 

Ave Césaire! 

 

Il aurait sûrement bien ri, Aimé Césaire, lui qui cultivait en privé, une ironie aussi courtoise que cruelle, en voyant tous ces politiques, tous ces journalistes, se précipiter à Fort-de-France pour célébrer son embaumement.

 Oubliée, la polémique sur les bienfaits de la colonisation où s’illustrèrent Nicolas Sarkozy et les députés UMP. Oubliées, ces années où le maire de Fort-de-France se heurtait à l’hostilité des préfets envoyés aux Antilles par le Général et «son» Jacques Foccart pour l’abattre. Oublié, ce président, Valérie Giscard d’Estaing qui se refusa à venir le saluer dans sa mairie. Oubliés, ces hémicycles désertés où le député de la Martinique, communiste puis apparenté socialiste après sa rupture avec le parti de Maurice Thorez  en 1956, défendait l’égalité sociale

 

 

 

 

 

Politique

Le chef de l'État présidait dans les jardins du Luxembourg, sous un ciel radieux, les cérémonies de la troisième journée nationale de commémoration des "mémoires de la traite négrière de l'esclavage et de leurs abolitions", instaurée en 2006 par son prédécesseur Jacques Chirac.

Plusieurs autres manifestations, défilés, hommages au poète martiniquais défunt Aimé Césaire se sont déroulées en France. Ainsi à Bordeaux, qui fut un des principaux ports négriers, en présence de Michaëlle Jean, gouverneur général du Canada mais aussi descendante d'esclaves haïtiens.

Dans les rues de Paris, un millier de personnes ont participé à une "marche des libertés" aux cris de "Á bas les préjugés".

Evoquant l'esclavage des noirs, "blessure profonde qui pèse encore sur les consciences", "crime contre l'humanité", M. Sarkozy a, dans son discours, exhorté à regarder "cette histoire telle qu'elle a été", car "c'est l'histoire de France".

 

 

Politique

Les économies réalisées sur la défiscalisation des investissements outre-mer doivent être réinvesties outre-mer.

 Prenant connaissance du rapport sur le plafonnement des « niches fiscales » présenté par la ministre de l’Economie et des finances qui recommande principalement le plafonnement de la défiscalisation des investissements productifs et locatifs dans les outremers, Victorin LUREL, député de la Guadeloupe, demande une nouvelle fois au gouvernement qu’il réinvestisse dans les outremers les économies budgétaires réalisées dans ces territoires. Victorin LUREL constate que sur près de 400 « niches fiscales » répertoriées, le gouvernement semble s’acharner presqu’exclusivement sur les mesures spécifiques à l’outre-mer.

 

Pensez- à acheter ces  deux objets si vous ne les avez pas encore ... sinon voici ce qu'il  vous en coûtera au 1er JUILLET 2008


L'annonce ne fait pas  beaucoup de bruit mais à partir du 1er juillet  2008,  tous les automobilistes français devront disposer dans leurs  véhicules d'un triangle de pré-signalisation et d'un gilet  rétro-réfléchissant. Et attention, lors d'un  contrôle de la maréchaussée, il vous en coûtera une amende  forfaitaire minorée de 90 euros par élément manquant ! Avec cette décision  prise par le Comité interministériel de la sécurité routière,   la France rejoint  de nombreux pays européens comme l'Espagne. Auparavant,  la  France conseillait simplement la présence de ces  accessoires avec l'article R416-19 du Code de la route : "Lorsqu'un  véhicule immobilisé sur la chaussée constitue un danger pour la  circulation (...) le conducteur doit assurer la pré-signalisation de  l'obstacle en faisant usage de ses feux de détresse ou d'un triangle  de pré-signalisation ou de l'ensemble de ces deux  dispositifs". Rappelons que pour être  véritablement efficace, le triangle de pré-signalisation doit être  déposé entre 150 et 200 mètres de votre  voiture. Ces deux équipements  sont disponibles dans les rayons "accessoires auto" des  supermarchés, dans les boutiques des stations service ou encore dans  les centres auto. Tarif : environ 10  euros

 http://www.autojournal.fr/actualite-automobile/Securite-routiere-21973.html

 

Culture

L'UNESCO organisera à son siège de PARIS, un hommage à Aimé CESAIRE le 22 mai prochain.

 

 

Société

.thumb_RConfiant.JPGDepuis quelque temps, sous la houlette de l’historien français Olivier Pétré-Grenouilleau, un vaste mouvement de réécriture du phénomène de l’esclavage est en cours. On sait la polémique qu’avait entraîné les thèses défendues par ce dernier et par quelques porteurs d’eau africains et antillais, notamment la principale d’entre elle, à savoir que l’esclavage arabo-musulman fut pire, ou en tout cas plus important, que l’esclavage atlantique pratiqué par les Européens.