Ecologie

Pétition

Depuis 2011, les dysfonctionnements de la décharge de Céron (Sainte-Luce) provoquent des incendies à répétition qui viennent pourrir l’existence de la population du Diamant et des communes voisines. Le dernier qui s’est déclaré le 6 novembre 2021 n’est toujours pas maîtrisé et les riverains subissent quotidiennement une pollution atmosphérique avec odeurs pestilentielles et fumées toxiques.

Ecologie

DIAMANT - 11 déc. 2021. FORUM CITOYEN - CÉRON.  Organisé au quartier Taupinière par les militants Diamantinois de Martinique-Écologie (M.E.), ce Forum-Citoyen a été un moment fort d’échanges et de propositions fructueuses autour de la brûlante question des nuisances liées à la décharge de Céron. Après une présentation liminaire où sont intervenus tour à tour, Louis Boutrin (Pt de M.E. - Avocat), Jacques De Thoré (M.E. Pneumologue), Marie-Frédérique Adréa-Lordinot (M.E. Expert-Comptable) et Raphaël Confiant (Vice-Président de M.E. - Écrivain) les riverains présents ont exprimé leur incompréhension et leur colère face à l’inertie administrative et politique. Fort de son expérience à la CTM, Louis Boutrin a brossé l’état des lieux de la gestion des déchets en Martinique et a mis au débat la question de la responsabilité du SMTVD et du Préfet dans la situation de détresse et de souffrance des riverains. Un nouveau scandale environnemental et sanitaire sous nos latitudes qui pose, entre autres, la question de la Non-Assistance à population en danger d’où l’interpellation du Préfet par le Conseiller Territorial (voir PJ). 

Editorial

Eloge de la Fécondité par Louis Boutrin

J’ai peur …
Comme Kalinago, cet Amérindien du Marigot,  qui  affronta les armes à feu des conquistadors pour défendre la terre de nos ancêtres,
J’ai peur …
Comme Bossal, ce Nègre du Sénégal, arraché de son village puis, balloté hors des rivages, au gré des vents et des cyclones, lors de la traversée de cet océan dévastateur,
J’ai peur…
Comme Indhi, cet indien de Pondichéry, dont l’espoir d’un retour au pays natal s’amenuisait au fil des longues journées de labeur.

Politique

Paris - LCI - 27 nov. 2021. La récente allocution télévisée du Ministre des Outre-Mer relative à l'Autonomie de la Guadeloupe a suscité de vives réactions médiatiques visant toutes à étouffer une proposition qui mérite pourtant toute notre attention. Loin de s'associer à ces cris d'orfraie, le Conseiller exécutif Louis BOUTRIN, par ailleurs Avocat et Docteur en Droit, apporte son éclairage sur cette question de l'évolution institutionnelle que l'on ne saurait écarter d'un revers de main. Ci-joint, la Lettre Ouverte du Président de MARTINIQUE-ÉCOLOGIE adressée à Sébastien LECORNU. 

Politique

D’aucuns diront, à l’instar d’Émile Zola, que la Vérité est en marche et rien ne peut l’arrêter. En l’espèce, le spectacle affligeant du Lucien SALIBER au JT de 19H, vient confirmer ce que beaucoup de martiniquais pensent tout bas :  Le Président de l'Assemblée de Martinique n'est que le jouet sombre au carnaval de l’autre.  En un mot, une marionnette au service du Président du Conseil exécutif qui, au mépris du principe de séparation des pouvoirs, tire véritablement les ficelles au nez et à la barbe de tous.

Ecologie

 

"Je dois vous raconter ce qu'il se passe dans mon pays, en ce moment-même, alors que vous êtes confortablement installés dans ce centre de conférences à Glasgow…" Elizabeth WATHUTI.

Ecologie

Le Havre – 7 nov. 2021. Départ Transat Jacques Vabre. Décidément, les héritiers du Nègre fondamental ne manquent pas de toupet. Après Serge Letchimy qui s’auto-congratulait pour la création de l’institut Caribéen d’imagerie médicale internationale (institut lancé officiellement le 3 septembre 2020 par Alfred Marie-Jeanne), c’est au tour du Maire de Fort-de-France de réécrire l’histoire du projet café d’excellence de Martinique.

Ecologie

Après une double escapade au Diamant, le long du littoral et l’ascencion du Morne Larcher (voir photos ci-dessous), MARTINIQUE-ECOLOGIE vous invite à sa randonnée pédestre mensuelle, le SAMEDI 6 NOVEMBRE 2021 sur les traces de "La Crabière" sur le territoire communal du LORRAIN.

Ecologie

Nous avions la faiblesse de penser que la campagne électorale terminée, le verdict des urnes proclamé, l’équipe gagnante installée à la CTM allait mettre un terme à sa surenchère médiatique et surtout qu’elle se mettrait, enfin, au travail au service des martiniquais et du pays. Que nenni !

Pages