Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 mai   Juin 2019   juil.

DLMMJVS
   1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Techies Resources High Level Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
PRATIQUE, DEVELOPPEMENT ET ENSEIGNEMENT DES LANGUES DE LA CARAIBE ET DES GUYANES
25-06-2008
 
La Société de Linguistique des Caraïbes (SLC), en collaboration avec la Société des Langues Pidgins et Créoles (SLPC), vous invite à sa dix-septième conférence biannuelle du 28 au 31 juillet 2008.
La Société de Linguistique des Caraïbes (SLC) et la Société des Langues Pidgins et Créoles (SLPC) se réuniront à la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Guyane à Cayenne, en Guyane Française, du 28 au 31 juillet 2008.
APPEL A COMMUNICATIONS
THÈMES CHOISIS

Nous invitons les personnes intéressées à soumettre un résumé sur tout type de langues de la Caraïbe et des Guyanes (langues amérindiennes, langues créoles, langues officielles, variétés standard et non standard, langues de l’immigration). Comme il s’agit d’une conférence conjointe avec la SLPC, les communications sur des créoles non antillais sont également bienvenues.

Des sessions seront organisées sur les thèmes suivants (tous les niveaux linguistiques sont concernés) :


1. Description linguistique : langues amérindiennes
Cette session thématique, qui pourra être divisée en plusieurs sessions selon le nombre de propositions reçues, mettra l’accent sur les communications décrivant des aspects particuliers du système grammatical d’une langue amérindienne ou comparant des phénomènes au sein de deux ou plusieurs langues amérindiennes. On retiendra les contributions dans les divers domaines : phonologie, phonétique, morphologie, syntaxe, morphosyntaxe et sémantique.

2. Description linguistique : langues créoles
Cette session thématique, qui pourra être divisée en plusieurs sessions selon le nombre de propositions reçues, met l’accent sur les communications décrivant des aspects particuliers du système grammatical d’une langue créole ou comparant des phénomènes au sein de deux ou plusieurs langues créoles. On retiendra les contributions de toutes les sous-disciplines structurelles telles que phonologie, phonétique, morphologie, syntaxe, morphosyntaxe et sémantique.

3. Contacts de langues en diachronie et synchronie
Cette session thématique s’intéressera aux phénomènes de contact, et retiendra les communications traitant à la fois des aspects linguistiques et sociaux de ces contacts. Historiquement, la recherche dans ce domaine s’est concentrée sur les influences du substrat dans la formation des créoles et sur l’emprunt lexical en relation avec les langues amérindiennes. Bien que ces questions soient toujours d’actualité, nous souhaitons encourager des contributions traitant d’autres aspects moins bien représentés, tels que les contacts diachroniques et synchroniques, y compris les phénomènes de changement de code entre différents créoles, langues amérindiennes langues européennes officielles, y compris les normes supranationales et locales, ou d’autres langues locales, etc. Par exemple, nous savons relativement peu de choses sur les variétés de français, de néerlandais, et d’anglais parlés dans la région (ou dans d’autres régions du monde) et sur la façon dont elles ont été influencées par les autres langues (langues amérindiennes, créoles, etc.) parlées dans les diverses régions. Nous savons également peu de choses sur la façon dont les créoles sont pratiqués en tant que variétés de L2.

4. Sociolinguistique
Cette session thématique regroupera les recherches sociolinguistiques actuelles sur les créoles et les langues amérindiennes. La majeure partie de la recherche sociolinguistique anglophone sur les créoles a été menée suivant le paradigme labovien. Dans les travaux sur le multilinguisme, les communautés créoles ont été essentiellement perçues comme des sociétés diglossiques où créole et langue européenne ont des fonctions distinctes et clairement définies. Même si ces paradigmes sont toujours productifs, nous aimerions cependant encourager des présentations associant avec succès des approches quantitatives ET qualitatives afin d’analyser une gamme étendue de phénomènes anthropologiques, sociolinguistiques et linguistiques au sein des communautés créolophones et des communautés amérindiennes.

5. Langues et éducation
Ce panel vise à regrouper la recherche sur l’utilisation des créoles et des langues amérindiennes dans le cadre scolaire. Deux grands thèmes sont proposés ici. Tout d’abord, les études empiriques examinant la nature du système pédagogique dans différents pays (par ex., les études sur l’apprentissage des langues, les études sur les échanges dans la salle de classe, la comparaison entre les pratiques langagières à l’école et à la maison, les évaluations des résultats des élèves). Ensuite, une description et une évaluation des projets expérimentaux en cours visant à institutionnaliser la pratique des créoles et des langues amérindiennes dans le cadre scolaire.

6. Langues et migration
Les migrations ont depuis le début joué un rôle important dans la définition de la composition des sociétés des Caraïbes et des Guyanes. Ces 20 dernières années, les mouvements migratoires se sont beaucoup intensifiés, entraînant des réorganisations spatiales importantes des populations qui à leur tour ont donné lieu à une nouvelle conceptualisation des frontières ethniques, à la création de nouvelles identités sociales, à de nouvelles façons de négocier les identités sociales, etc. Le but de ce panel est d’étudier une gamme étendue de phénomènes de contact synchroniques mais également diachroniques dus aux mouvements de population. On s’intéressera à l’utilisation des langues dans la sphère publique, dans la famille, entre pairs, les situations de service, les attitudes vis-à-vis des populations soi-disant migrantes de la part des différentes institutions administratives, les pratiques langagières des représentants des institutions administratives dans le cadre des échanges institutionnels, les attitudes linguistiques des populations immigrées et des populations autochtones.

7. Pratiques linguistiques et nouvelles technologies
Bien que l’anglais soit toujours la langue la plus utilisée sur le réseau internet, d’autres langues sont également très utilisées dans certains échanges. Le but de cette session est d’étudier les pratiques des créolophones et des locuteurs de langues amérindiennes en ce qui concerne la communication par le biais des nouvelles technologies. On s’intéressera par exemple aux questions suivantes :Quelques possibilités de questions à étudier : les locuteurs créolophones et de langues amérindiennes utilisent-ils ces langues pour leurs courriels et leurs SMS ? Dans quels buts et pour quels types de communications les créoles et les langues amérindiennes sont-ils utilisés ? Les utilisateurs changent-ils de codes linguistiques de la même manière qu’ils le font dans leur communication orale ?

8. Pragmatique et études post-coloniales
La Pragmatique, l’un des domaines de recherche les plus dynamiques de la linguistique, est fortement sous-représentée au sein des études créoles. En ce qui concerne la linguistique sur les langues caribéennes, et en particulier sur les variétés de créoles, on a vu jusqu’à présent seulement quelques débuts de projets de recherche isolés. Cette absence de recherche structurée est d’autant plus étonnante que l’étude du sens en situation, des actes de parole, des événements de parole, du discours, des analyses conversationnelles et d’autres unités d’analyse de la langue en situation est particulièrement intéressante dans les espaces plurilingues et postcoloniaux dans lesquels les questions d’identité, agency et d’autonomisation sont souvent négociées par des actes verbaux. Nous aimerions aujourd’hui combler ce manque en organisant un panel spécifique sur la Pragmatique postcoloniale dans le cadre de la conférences de la SLC et de la SLPC 2008 à Cayenne. Nous invitons donc des communications sur tout domaine de la recherche en pragmatique sur les langues caribéennes en situation, y compris sur les variétés de créole, les anglais de la Caraïbe, les français de la Caraïbe, ainsi que sur les langues amérindiennes. Il serait intéressant en particulier de mettre l’accent sur des questions traitant des domaines suivants :
• Recherche sur les Actes de parole et la politesse
• Analyse des conversations
• Communication verbale et non-verbale en situation (gestuelle par ex.)
• Communautés de discours dans les médias
• Utilisation de la langue dans les sphères publique et privée
• La Pragmatique et les changements de langue dans la Caraïbe.

Les résumés seront sélectionnés par un comité scientifique de six membres de la SLC et SLPC, après un envoi électronique à : secretary (a) scl-online.net (voir les instructions ci-dessous).

*DATE LIMITE DE SOUMISSION DES RESUMES – 15 FEVRIER 2008*
*DATE LIMITE DE SOUMISSION DES TEXTES COMPLETS – 1er JUILLET 2008*



RÉSUMÉS
FORMAT ÉLECTRONIQUE

Veuillez respecter les six instructions suivantes :

1. Votre résumé ne doit pas dépasser 500 mots (y compris la bibliographie et/ou les exemples (cf. instructions utiles pour la rédaction d'un résumé ci-dessous). Merci d’indiquer le nombre de mots en fin de résumé. Aucun format spécial n’est nécessaire pour l’envoi du résumé.

2. Merci de faire précéder votre résumé par un titre.

3. L'évaluation des résumés étant anonymes, merci de ne pas mentionner le nom de l'auteur sur le résumé. Le nom doit uniquement figurer dans l’intitulé du courriel contenant le résumé.

4. Polices de caractères particulières : Merci d’utiliser préférentiellement Doulos SIL (une police de caractères unicode disponible sous : http://scripts.sil.org/DoulosSIL_download). Si vous utilisez d’autres polices particulières, vous devez également envoyer soit (a) une copie papier à l’adresse du secretariat que nous fournirons à votre demande (même date butoir), soit (b) une copie PDF par e-mail, car les polices de caractères particulières ne passent pas toujours bien par Internet, à l’exception de polices comme Lucida Sans Unicode. (Si vous ne disposez pas d’un logiciel pour créer un fichier PDF, vous pouvez en télécharger gratuitement sur le site http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_PDF_software. Vous pouvez également créer des documents Adobe PDF en ligne à l’adresse http://createpdf.adobe.com/.) Si vous envoyez un résumé par la poste, merci de l’indiquer à la fin de votre message électronique. Merci également d’envoyer les polices de caractères particulières en document joint.

5. Options de soumission :
Option A: Envoyez votre résumé en ATTACHEMENT, en format Microsoft Word, et en l’intitulant avec votre nom, par exemple NOM_SCLSPCL2008.doc. Si vous choisissez cette option, merci de respecter les points 1 à 6 ci-dessous en début de votre message électronique et non dans l’attachement word comprenant votre résumé.

Option B: Si vous ne pouvez pas utiliser de document Word, copiez votre résumé dans le corps du message. Merci de renseigner les rubriques suivantes :

1. TITRE DU RÉSUME :
2. NOM :
3. ADRESSE :
4. AFFILIATION :
5. STATUT (enseignant, étudiant, autre) :
6. COURRIEL (mentionnez une ou plusieurs autres adresses, si possible) :

6. Lors de la soumission de votre résumé, merci d'indiquer la session thématique concernée (liste mentionnée plus haut).

REMARQUE IMPORTANTE : Tous les textes des communications seront gravés sur un CD distribué lors de la conférence (et non après). Le format de soumission de ces textes sera envoyé lors de la notification d’acceptation (que sera envoyée par courrier électronique le 15 avril 2008).


REGLES DES SOCIETES ET DE LA CONFERENCE :
1) Tous les intervenants doivent être membres actifs de la SLC (SCL) ou de la SLPC (SPCL).
2) Tous les intervenants doivent confirmer leur participation personnelle à la conférence.
3) Tous les intervenants doivent soumettre le texte complet de leur communication pour le 1er Juillet 2008. (Les textes complets seront enregistrés sur le CD sous un format pdf protégé et seront considérés comme des versions provisoires à usage interne parmi les participants de la conférence et non comme des documents à diffuser.)





INSTRUCTIONS UTILES POUR LA RÉDACTION D’UN RÉSUMÉ

1. De nombreux résumés sont rejetés parce qu'ils omettent des informations importantes. Assurez-vous que votre résumé indique clairement le point de vue que vous comptez développer.

2. Choisissez un titre qui indique clairement le sujet de la communication et qui ne dépasse pas une ligne.

3. Mentionnez la problématique ou les sujets de recherche soulevés par les travaux précédents en donnant les références des recherches antérieures pertinentes.

4. Présentez l’argument principal de votre projet de communication.

5. Mentionnez des données suffisantes, et expliquez pourquoi et comment ces données soutiennent vos arguments ou points principaux. Quand les exemples sont dans des langues ou variétés de langues autres que le français ou l'anglais standard, veuillez fournir des gloses et la traduction, en soulignant les parties des exemples qui sont cruciales à votre argument. Expliquez les abréviations lors de leur première mention.

6. Si votre communication présente des résultats d’expériences mais que la compilation des résultats n’est pas terminée, veuillez mentionner en détail les résultats déjà obtenus afin que votre résumé puisse être évalué positivement. Veuillez également spécifier la nature de l’approche expérimentale et l’hypothèse spécifique testée.

7. Mentionnez la pertinence de vos idées par rapport aux travaux antérieurs ou au développement futur du domaine étudié. Décrivez les analyses de manière aussi détaillée que possible. Évitez de dire simplement "une solution à ce problème sera présentée." Si vous avancez des arguments sur un sujet polémique, résumez les arguments justifiant votre position.

8. Même s’il est important de citer dans votre communication vos sources et références, une liste distincte de références à la fin du résumé n’est pas indispensable.

 
Date limite pour la soumission des résumés - 15 février 2008

Nouvelle date-limite pour la soumission des résumés - 29 février 2008

Notification de l'acceptation - 15 avril 2008

Date limite pour la soumission du texte complet des communications - 1er juillet 2008
 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

 

Visiteurs: 122893005