Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 nov.   Décembre 2018   janv.

DLMMJVS
   1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 
Blog Technology

 

 

 
 
 
 
 
L'INFIDELITE AJOUTERAIT-ELLE DU PIMENT DANS UN COUPLE ?
14-08-2011
tp.wife.jpg
La tendance est à l’adultère
 
L’infidélité ajouterait-elle du piment dans un couple ? A en croire la multiplication des sites de rencontres spécialisés en la matière et certaines études, la relation extra-conjugale, la liaison amoureuse, le traditionnel 5 à 7 ou tout simplement l’adultère deviennent une source de décompression
PHOTO : ... vous pensez à qui ? 
 
Le boum des sites Internet

Dès sa création en 2009, le site Gleeden.com spécialiste des rencontres adultères a fait polémique. Pourtant, aujourd’hui, ces quelques 700 000 membres dont 300 000 en France et notamment à La Réunion, prouvent un réel besoin en la matière. Les fondateurs de Gleeden.com n’ont en fait rien inventé : le site précurseur est Ashleymadison.com créé en 2002 par Noël Biderman, le roi de l’infidélité, comme il aime se présenter. Ce site canadien existe dans sa version française depuis 2010. Il n’est pas le seul à s’être lancé dans cette aventure : netadultere.fr, air-adult.com, femmeadultere.com, rencontre-adultere.fr… Autant de sites de rencontres « libertines » où les choses sont claires et nettes pour leurs membres. Des membres qui assument leur envie d’être infidèles.

 

Une pub qui démocratise

Coup de com’ ou simple provoc ? En tout cas, la dernière (et première en la matière) campagne d’affichage de Gleeden.com ne laisse pas indifférent. Les responsables du site français ont décidé de profiter des vacances d’été en métropole pour « démocratiser » l’infidélité. « Tout le monde peut se tromper surtout maintenant », « Par principe nous ne proposons pas de carte de fidélité » ou « C’est parfois en restant fidèle qu’on se trompe le plus », les slogans amusent ou indignent.

 

Les Français infidèles ?

Selon un sondage IPSOS réalisé l’année dernière, 17% des Français disent avoir trompé leur partenaire une ou plusieurs fois au cours de leur vie conjugale et 58% (54% des femmes et 62% des hommes) affirment… être prêts à pardonner. Selon cette même enquête, les sondés estiment que la France obtient la première place du podium des pays « infidèles » devant l’Espagne, l’Italie et la Belgique.

 

enfants.kiss.jpg

Les femmes de plus en plus

Sur Gleeden.com, 35% sont des femmes, 91% d’entre elles sont mariées et 9% sont célibataires mais recherchent une relation avec un homme marié. Ce site de rencontres extraconjugales a récemment fait un sondage. Certes dans 55% des cas, c’est l’homme qui trompe sa femme. Ce qui est intéressant, c’est que 45% des femmes ont un amant !

 

Quel profil pour la femme adultère ?

Le « sexe faible » n’existe plus. Aujourd’hui la femme n’est plus la gentille qui s’occupe de tout à la maison. Selon le même sondage, ces femmes sont plutôt jeunes, entre 30 et 45 ans et 62% reconnaissent être épanouies dans leur couple. 85% d’entre elles ne ressentent aucune culpabilité et elles pensent même à 68% que cela a un impact positif sur la longévité de leur couple. Et les raisons ? 38% sont en recherche d’un jardin secret, 32% visent le frisson et l’émoi et 26% ont besoin d’adrénaline.

 

Les vacances, on continue !

Ce n’est pas anodin si Gleeden.com a profité des vacances pour sortir sa campagne de publicité. Selon ce site, plus de 37% des personnes sondées affirment avoir profité des vacances pour tromper leur partenaire. Plus de la moitié (52%) précise qu’ils passeront au moins un week-end avec leur amant ou maîtresse pendant que leur partenaire travaille ou se trouve avec les enfants. Pour les femmes, l’excuse la plus utilisée : une virée entre copines (55%).

 

Véronique Tournier

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 25182639