Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 oct.   Novembre 2017   déc.

DLMMJVS
   1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930 
ASIC Behavioral Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
SCANDALE DE MADIVIAL : QUAND D. MARIE-SAINTE DENONCAIT LES MAGOUILLES DE CATHERINE CONCONNE
13-02-2017
conconne2.jpg

Quand l'ex-1ère vice-présidente de l'ex-Conseil régionale magouillait avec le président de Madivial !!!

En complément de la déclaration du Président Alfred MARIE-JEANNE à propos du scandale dans la filière élevage, je publie à nouveau, deux communiqués que j'avais rendus publics: l'un en 2014 et l'autre en 2015 ! 

Le 12 février 2017

Daniel MARIE-SAINTE 

Conseiller Exécutif de la CTM

 

 

"1er communiqué" du 28 septembre 2014:

UNE AFFAIRE SUPER GRAVE :

 

La 1ère vice-présidente de la Région met des terrains régionaux à la disposition de MADIVIAL gratuitement !

Je confirme l’information que j’ai révélée sur les ondes de RLDM, ce dimanche 28 septembre 2014, dans l’émission « La Parole au Peuple » :

Je soupçonne le président de la Région Martinique et sa 1ère vice-présidente d’avoir publié et transmis au contrôle de la légalité de fausses délibérations visant à « mettre à disposition à titre gratuit pendant 25 ans, des terrains régionaux situés sur la commune du Saint-Esprit , à trois coopératives agricoles , membres de MADIVIAL»(*)

 

Les dossiers concernant cette affaire n’ont jamais été soumis à l’Assemblée plénière ni à a Commission Permanente du Conseil Régional.

 

Ils n’ont pas non plus été débattus en Commission « Agriculture et Élevage », alors que le passage en commission sectorielle est obligatoire avant tout vote.

 

Pourtant, il est indiqué dans des délibérations, signées le 20 janvier 2014 par le président de Région, qu’elles auraient été adoptées le 10 décembre 2013 en présence d’élus membres de la Commission Permanente dont moi-même (Daniel MARIE-SAINTE) lors d’une réunion présidée par la 1ère vice-présidente.

 

Je soutiens formellement que cela est faux !

 

S’il y a bien eu une réunion de la Commission Permanente le 10 décembre 2013 à laquelle j’ai pris part, il n’y a jamais eu de « mise à disposition de terrains régionaux au bénéfice de MADIVIAL»

 

L’ordre du jour de la réunion de la Commission Permanente du10 décembre 2013, que j’ai encore en ma possession, ne comporte aucun point traitant de cette affaire de « mise à disposition de ces terrains de MADIVIAL» et aucun dossier ne nous a été transmis à ce sujet !

 

Dès que j’ai eu connaissance, par les média, que le président était allé poser « une première pierre pour la construction d’une unité d’accouvage par MADIVIAL» sur les terrains régionaux au Saint-Esprit, j’ai effectué des recherches et j’ai eu des soupçons que de fausses délibérations avaient été établies.

 

J’ai découvert sur le site internet de la Région des délibérations signées et publiées sans qu’elles aient été soumises aux membres de la Commission Permanente !

 

J’ai, solennellement, interpellé le président de Région, en présence des membres de la Commission Permanente et des chefs des services régionaux, lors d’une réunion, le 8 septembre 2014, pour lui demander des explications.

 

Je les attends encore….

 

Sans aucune explication, le président a déclaré verbalement, huit jours plus tard, lors de la réunion de la Commission Permanente du 16 septembre 2014, sans nous fournir de rapports explicatifs comme l’imposent les textes réglementaires, qu’il annulerait les délibérations concernées ! ( ???)

 

A ce jour aucune délibération d’annulation ne nous a été communiquée !

 

Alors j’ai décidé, en toute conscience, de rendre publics mes soupçons.

 

Au Peuple de juger !

 

(*) Les fausses délibérations sont accessibles à tous sur le site internet de la Région Martinique à la rubrique "Recueil des Actes Administratifs" de la Commission Permanente du 10 de décembre 2013 (Fin de citations).

 

 

"2ème communiqué du 12 août 2015 :

AFFAIRE DES COUVOIRS DU SAINT-ESPRIT

 

Le journal France-Antilles du mercredi 12 août 2015 dévoile enfin une affaire qui frise le scandale sous les titres : « La filière volaille se casse les ailes » en couverture et « Un couvoir qui pond de la rancœur » en page 4.

Jusqu’ici, nous avions été les seuls à en parler.

 

Nous avions été informés de cette affaire par des travailleurs syndiqués à l’UGTM et par des éleveurs de poules du Lamentin, indignés de ce que le président de leur coopérative SCAM affilié à MADIVIAL avait décidé de boycotter le couvoir, construit en 2004 au quartier Peter Maillet du Saint-Esprit en 2004.

 

Ce boycott qui a consisté à importer des poussins par avion plutôt que s’approvisionner sur place, a généré des impayés dans les caisses de l’entreprise responsable du couvoir au point de provoquer sa fermeture et le licenciement de ses salariés !

 

Ce couvoir qui avait bénéficié, à l’époque, d’une aide régionale, avait une capacité suffisante pour fournir en poussins la totalité des producteurs avicoles de Martinique.

 

Si je me réfère à la déclaration faite par José MAURICE, président de la commission Agriculture et élevage du Conseil régional, publiée dans le journal France-Antilles du 12 août 2015, il s’agirait d’un « problème d’hommes » !

 

Ce constat aurait suffi à convaincre le président de la région et les élus de la majorité régionale à soutenir la construction d’un nouveau couvoir dans la même commune du Saint-Esprit au bénéfice du président de MADIVIAL !

 

Nous avions à l’époque découvert cette affaire sur le blog officiel de Serge LETCHIMY (http://www.serge-letchimy.fr/…/filiere-volaille-pose-de-la…/).

Poursuivant nos investigations, nous avions trouvé sur le site internet du Conseil régional (www.region-martinique.mq ) une fausse deliberation attribuée à la Commission Permanente du 10 décembre 2013 présidée, alors, par Catherine CONCONNE, 1ère vice-présidente, par laquelle :

 

« Le Conseil régional accorde la mise à disposition à titre gratuit et la conclusion d’un bail à construction pour une durée de vingt cinq ans d’une partie du terrain régional situé sur la commune du Saint-Esprit au lieu-dit Bontemps Lacour, à la société coopérative avicole de la Martinique (SCAM) pour la construction d’une unité d’accouvage.» (Fin de citations).

 

La SCAM qui est l’une des coopératives constituant MADIVIAL, est présidée par le président de MADIVIAL !

 

Le hic, c’est que cette question n’a jamais été inscrite à l’ordre du jour ni débattue lors de la Commission Permanente du 10 décembre 2013 sous la présidence de Catherine CONCONNE !

 

De surcroit, elle n’a pas fait l’objet d’avis de la commission sectorielle agriculture et élevage ainsi que l’impose les dispositions réglementaires de la collectivité régionale.

 

J’ai, d’ailleurs publiquement dénoncé ce faux en écritures publiques par un communiqué publié en septembre 2014.

 

Cela m’a valu une « volée de bois vert » de la part de Serge LETCHIMY à qui j’ai répondu, par communiqué, le 1er octobre 2014, j’en cite un extrait :

« Le communiqué du président, qui cite mon nom à quatre reprises ( !), est bourré de contradictions :

Il prétend que des dossiers ont été présentés en séance de la CP: c’est faux !

Il prétend que j’aurais même voté pour l’étude de ces dossiers : c’est incroyable !

Le président n’en sait rien car il était absent.

 

Il prétend que les délibérations ne sont pas fausses pourtant il déclare les annuler !

 

Aucun rapport expliquant les raisons de ces « annulation » ne nous a été adressés à l’occasion de la Commission Permanente du 16 septembre 2014 comme le veulent les règles qui régissent cette institution !

Je le mets au défi de prouver ce qu’il avance dans son communiqué.

 

C’est à croire que sa 1ère vice-présidente, empressée d’aider son ami qui préside la quasi totalité des coopératives agricoles à qui elle prétend attribuer gratuitement les terrains régionaux, aura induit le président en erreur !

 

Sachez, en conclusion, que si j’ai eu à m’intéresser à cette affaire c’est que j’ai été alerté par des syndicalistes de l’UGTM et aviculteurs martiniquais, scandalisés par ces faveurs qui sont faites à ceux-là mêmes qui sont à l’origine de la fermeture d’une première couveuse, subventionnée à l’époque par le Conseil Régional et construite, elle aussi, au Saint-Esprit !

 

Cette précédente couveuse a dû fermer ses portes à cause d’un boycott organisé par les mêmes personnes que la 1ère Vice-présidente met tant de zèle à vouloir favoriser sans respecter aucunes règles !

 

J’ai eu à en informer le président du Conseil Régional en Commission Permanente du sort qui a été réservé à cette première couveuse !

 

Qu’il ne vienne pas prétendre, aujourd’hui, que je m’oppose à l’aide aux agriculteurs !

Je m’oppose aux magouilles et aux combines ! » (Fin de citations)

 

Plus curieux encore :

J’ai relevé dans le journal France-Antilles du 12 août 2015 que José MAURICE, le président de la commission Agriculture prétend que le Conseil Régional n’a pas participé au financement du couvoir de MADIVIAL!

C’est exactement le contraire qui est dit sur le blog de Serge LETCHIMY auquel le lecteur peut aisément se référer (http://www.serge-letchimy.fr/…/filiere-volaille-pose-de-la…/).

 

On y apprend en effet que la participation de la Région s’élève à 30.000 € (hors terrain)

En tout, nous avons pu constaté sur les réseaux sociaux animés par la liste EPMN que le président de MADIVIAL était devenu un zélé agent électoral de Serge LETCHIMY ;

 

On pouvait lire en juillet 2015 sur Facebook :

« Tous avec Serge Letchimy pour les élections " Collectivite Unique "

 

Lorrain 13h03

« Grâce à la région nous avons réorganisé la filière élevage. Investissement et formation nous ont fait beaucoup progresser. L'humilité avec laquelle nous reçoit le président et ses collaborateurs nous met en confiance.

Déclaration d’Ange MILLIA président MADIVIAL » (Fin de citations)

 

Si cette politique agricole de Serge LETCHIMY n’est pas du « clientélisme électorale », dites-moi ce que c’est ? 

(Fin de citations)

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 17624918