Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 sept.   Octobre 2017   nov.

DLMMJVS
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
ASIC Resources

 

 

 
 
 
 
 
PARC NATUREL DE MARTINIQUE : NON A LA DESINFORMATION !
16-09-2017
pnm.fa.16sept17.jpg
 
 
PARC NATUREL DE MARTINIQUE : 
 
NON A LA DESINFORMATION !
 

 

Dans un article ANONYME publié dans le quotidien du jour, on apprend qu’ « un Collectif d’une trentaine de personnes composé d’élus et agents du Parc a adressé au président de la Commission Exécutive de la CTM (sic !) ainsi qu’au Président du PNRM (…) il est demandé l’arrête (re-sic !) de la procédure de licenciement entamée à l’encontre du DGS ».

 

Cette pratique de l’anonymat ne mériterait pas une quelconque attention ce d’autant qu’elle ne fait que refléter une profonde lâcheté. 


Cependant, depuis le début des ennuis du DGS du Parc Naturel avec sa hiérarchie, elle devient un mode de fonctionnement et une technique de désinformation que l’on ne pourrait laisser prospérer. 


Aussi, il est nécessaire de dénoncer les différents reportages et articles à charge visant à déstabiliser l’institution, son Président et la CTM.


NON, le Président du Parc Naturel n’a jamais été destinataire d’une quelconque Motion. 


NON, l’autorité territoriale n’est pas liée par un avis du CHSCT en matière de sanction disciplinaire.


NON, les compétences professionnelles du DGS ne sont pas en cause dans le présent dossier.


NON, quand un quarteron de directeurs s’entoure d’une dizaine d’agents du Parc Naturel, on ne peut entretenir volontairement l’amalgame en titrant « DES AGENTS du PARC » pour ensuite préciser qu’il ne s’agit que d’UNE TRENTAINE D’ELUS et D’AGENTS ». 


Pour info, le Parc Naturel de Martinique c’est 54 élus et surtout, 149 agents qui ne demandent qu’à travailler dans un climat de sérénité et dans le respect de leur dignité et de leur liberté d'opinion.


La volonté de la majorité du Comité Syndical (Conseil d’Administration) en faveur d’une rémunération plus équitable et de plus de justice sociale au sein du Parc Naturel ne pourra être sacrifiée sur l’autel des intérêts personnels d’un DGS. 


Dès lors, la désinformation et les attaques ad hominem ne pourront lui conférer une quelconque immunité disciplinaire. 


Louis BOUTRIN  

Président du PARC NATUREL

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

 

Visiteurs: 17286399