Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 sept.   Octobre 2018   nov.

DLMMJVS
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
VLSI Behavioral Synthesis

 

 

 
 
 
 
 
CORSE : 56,5 % - ECLATANTE VICTOIRE DE LA COALITION AUTONOMISTES-INDEPENDANTISTES
10-12-2017

corse.simeoni.talamoni.jpg

La.coalition nationaliste de l’autonomiste Gilles Simeoni et de l’indépendantiste Jean-Guy Talamoni, Pe a Corsica, a remporté une éclatante victoire au second tour des élections territoriales en Corse, avec plus de 56,5 % des suffrages exprimés.  Une tendance largement perceptible  au premier tour du scrutin (48%) qui s’est amplifiée et qui devrait permettre aux Nationalistes-Indépendantistes de ravir une majorité confortable de la Collectivité de Corse qui passera de 60 à 63 élus. 

 


Ces deux talentueux avocats ont porté une revendication claire d’autonomie de plein droit et de plein exercice pour la Corse et ont su convaincre les 111 905 Corses inscrits sur les listes pour écrire une nouvelle page de l’histoire de la Corse à travers un projet où le statut de résident Corse, la  spéculation immobilière, l'amnistie des prisonniers corses, l’officialisation de la langue Corse ont cristallisé les débats.


Ces partis nationalistes et indépendantistes ont eu des propositions plus modernes que les partis traditionnels, PS, PC, Droite et République en Marche et ont abordé une nouvelle façon de penser le fait collectif Corse dans le concert de la mondialisation. 


Au 1er janvier 2018, la nouvelle Collectivité unique de Corse remplacera les deux Conseils départementaux de Corse du Sud et de Haute Corse et la CTC (Collectivité Territoriale de Corse). 


Guyanais et Martiniquais qui ont hérité d’un modèle institutionnel inspiré de l’ancienne CTC seront très attentifs à l’évolution de cette nouvelle Collectivité de Corse, de ses organes  et prérogatives. Gilles Simeoni disposera de l’ensemble des pouvoirs au sein de cette nouvelle Collectivité et Jean-Guy Talamoni, présidera une Assemblée de Corse qui héritera de nettement moins de pouvoir. Une expérience qu’Alfred Marie-Jeanne et Rodolphe Alexandre ne manqueront pas d’évoquer après ces Assises des Outre-Mer où la question institutionnelle demeure la grande absente. 

 

Honneur et Respect aux électeurs Corse.

LB  

 

 
< Précédent   Suivant >
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 20979099