Menu principal

Accueil
Nous contacter

Agenda

 juil.   Août 2017   sept.

DLMMJVS
   1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
VLSI Technology

 

 

 
 
 
 
 
News
catastrophe
29-08-2008

haitigustave.jpg

Ouragan Gustav: état d'alerte
 maximal à Cuba,190.000 personnes évacuées!

 
L'ouragan Gustav, qui a déjà fait au moins 85 morts dans les Caraïbes, continuait de gagner en puissance samedi avec des vents soufflant à 195 km/h à l'approche des côtes occidentales cubaines et de La Havane, placées en état d'alerte maximal.


 

Lire la suite...
 
Sport
22-08-2008

tourguyane.jpgGuyane : c'est parti pour un Tour!

Entre les invités de marque annoncés et des coureurs guyanais motivés, la 19e édition du Tour cycliste de Guyane, qui se disputera du 23 au 31 août, devrait revenir à un homme endurant et complet, entouré d'une équipe homogène.
La succession du Guadeloupéen Jean-Claude Luce est ouverte.

 

Lire la suite...
 
J.O. Pékin
20-08-2008

 

Usain BOLT    phénoménal !

boltvainqueur.jpg

Celui qui est peut-être le plus grand athlète de tous les temps a livré mercredi, à Pékin, un nouveau chef d'oeuvre absolu en finale du 200 m. Usain Bolt, à la veille de ses 22 ans, a réussi le doublé 100-200 aux JO, inédit depuis Carl Lewis à Los Angeles, en 1984, avec à la clé le nouveau record du monde de la distance. 19"30, le record mythique de Michael Johnson (19"32) est effacé au terme de la 8e course du Jamaïquain dans ces Jeux au cours de laquelle cinq hommes sont passés sous les 20".

Lire la suite...
 
J.O Pékin
17-08-2008

fraserstewartsimpson.jpgCARAÏBE: LA JAMAÏQUE AU POUVOIR

Shelly-Ann Fraser n'est pas Usain Bolt mais elle s'est elle aussi imposée loin devant les sept autres concurrentes de la finale du 100 m, en 10''78. Ses compatriotes Sherone Simpson et Kerron Stewart ont complété le podium en se partageant la deuxième place (10''98). C'est la première fois dans l'histoire du 100 m qu'une Jamaïquaine s'impose et qu'une même nation place trois de ses représentantes sur le podium.

Lire la suite...
 
Catastrophe
17-08-2008
fayfloride.jpgLa tempête Fay a fait au moins six morts en Floride
 La tempête tropicale Fay, installée depuis quatre jours au-dessus de la Floride (sud-est), a fait au moins six morts, a annoncé vendredi le gouverneur de l'Etat, Charlie Crist. Le président Bush a déclaré jeudi l'état d'urgence en Floride, ce qui ouvre la voie à des aides fédérales pour cet Etat où Fay sévit depuis mardi matin, accompagnée de pluies torrentielles, de tornades et d'inondations qui ont détruit de nombreuses habitations et cultures.


Lire la suite...
 
J.O. Pékin
15-08-2008

teddyriner.jpgTeddy Riner était venu à Pékin pour réussir en deux ans le grand chelem du judo, champion du monde, d'Europe et champion olympique. Il en est reparti avec une médaille, de bronze heureux !

Né à Pointe-à-Pitre, initié au judo à six ans, formé au pôle espoir de Rouen puis à l'INSEP, champion d'Europe et du monde juniors en 2006, invincible depuis un an en seniors jusqu'à ce 15 août, Riner a ainsi confirmé qu'il avait une personnalité à part dans un monde ou les médailles d'argent et de bronze provoquent plus souvent les larmes que les sourires.

"J'étais venu pour l'or j'ai eu le bronze mais, bon, c'est derrière, j'ai une médaille", a-t-il ajouté.

"Je suis très content parce que j'ai 19 ans, je suis junior, j'ai essayé et je n'ai aucun regret."


 

Lire la suite...
 
JO-Escrime
15-08-2008

freres-jeannet-medaille-or-epee-equipe.jpgFabrice JEANNET, Jérôme JEANNET et Ulrich ROBEIRI  champions olympiques d'épée par équipe!

Les escrimeurs martiniquais et guyanais ont conservé leur titre de champions olympiques de l'épée par équipe, après avoir battu la Pologne par 45 touches à 29 en finale vendredi aux JO de Pékin.

Fabrice et Jérôme Jeannet déjà sacrés à Athènes en 2004, ont tiré avec Ulrich Robieri pour la première fois présent aux Jeux. 

"C'était une journée hyper longue, même s'il n'y avait que trois combats, mais elle se conclut de la plus belle des façons", a déclaré Fabrice Jeannet à l'issue de la finale, confirmant par ailleurs sa décision de prendre sa retraite sportive après les Jeux.

"Malheureusement je m'en vais. Ce qui est dit est dit, sans regret", a dit le cadet des frères Jeannet, médaillé d'argent dimanche dernier en individuel.

 

Lire la suite...
 
Roland GARROS: Monfils en demi-finale!
02-06-2008

 
SECURITE ROUTIERE Gilet et triangle obligatoires
05-05-2008

Pensez- à acheter ces  deux objets si vous ne les avez pas encore ... sinon voici ce qu'il  vous en coûtera au 1er  JUILLET 2008


L'annonce ne fait pas  beaucoup de bruit mais à partir du 1er juillet  2008,  tous les automobilistes français devront disposer dans leurs  véhicules d'un triangle de pré-signalisation et d'un gilet  rétro-réfléchissant. Et attention, lors d'un  contrôle de la maréchaussée, il vous en coûtera une amende  forfaitaire minorée de 90 euros par élément manquant ! Avec cette décision  prise par le Comité interministériel de la sécurité routière,   la France rejoint  de nombreux pays européens comme l'Espagne. Auparavant,  la  France conseillait simplement la présence de ces  accessoires avec l'article R416-19 du Code de la route : "Lorsqu'un  véhicule immobilisé sur la chaussée constitue un danger pour la  circulation (...) le conducteur doit assurer la pré-signalisation de  l'obstacle en faisant usage de ses feux de détresse ou d'un triangle  de pré-signalisation ou de l'ensemble de ces deux  dispositifs". Rappelons que pour être  véritablement efficace, le triangle de pré-signalisation doit être  déposé entre 150 et 200 mètres de votre  voiture. Ces deux équipements  sont disponibles dans les rayons "accessoires auto" des  supermarchés, dans les boutiques des stations service ou encore dans  les centres auto. Tarif : environ 10  euros

 http://www.autojournal.fr/actualite-automobile/Securite-routiere-21973.html

 

 
Les Voeux du Préfet de Martinique
03-01-2008

Mes chers compatriotes,

Je m’adresse à vous en citoyen de la République autant qu’en représentant de l’Etat, en homme autant qu’en préfet.  Comme vous, j’ai connu de grandes joies et de grandes angoisses en 2007. Comme vous, j’ai de grands espoirs et de grandes ambitions pour l’année 2008

J’ai d'abord connu la grande joie de venir en Martinique,  d’être parmi vous et de devenir Martiniquais de cœur en mettant  le pied sur le sol de cette île. Dès mon arrivée, en août, j’ai pu ressentir un peu de cet esprit de fraternité et ce dynamisme qu’exprime si bien le Tour des yoles. J’ai ensuite découvert une région qui est aussi un cœur battant d’émotion et de chaleur. J’ai découvert un département dont les richesses sont à la fois innombrables et disponibles, pour qui sait les rechercher et provoquer les rencontres.

         Pourtant, les épreuves n’ont pas manqué en 2007. Pour y faire face, nous avons déployé ensemble toute notre énergie.

Le cyclone Dean, d'abord, nous a durement affecté. Dans l'adversité, l’Etat a été présent à vos côtés avec les colletivités locales prouvant encore s'il en était besoin combien la solidarité demeure nécessaire et évidente dans notre île.

       Nous avons aussi fait face aux conséquences du séisme du 29 novembre, le plus fort qui ait affecté l’île depuis des dizaines d’années. Le Plan séisme Antilles, lancé en janvier 2007, se révèle plus que jamais indispensable pour mieux nous préparer à ce type d’événements. D'ailleurs, l’une de ses premières actions en a été la semaine Replik, qui a précédé le séisme, et peut-être sauvé des vies en rappelant les réflexes élémentaires de sécurité que nous devons adopter.

Mais le Plan séisme, c'est aussi et d’abord un plan de renforcement ou de reconstruction des bâtiments les plus stratégiques en cas de séisme majeur : les écoles, les hôpitaux, les établissements de secours. Des financements de l’Etat, ainsi que les fonds structurels européens, seront mobilisés pour permettre de répondre à ce risque majeur. A plus court terme, le programme de reconstruction des écoles les plus endommagées est en cours de finalisation.

Le cyclone, le séisme, n’ont pas été les seuls à nous rappeler que les rapports entre l’homme et la nature ne sont pas toujours harmonieux. L’épidémie de dengue que nous avons connue a permis d' activer les plans de prévention que les services de l’Etat ont su gérer avec rigueur et vigilance. La santé, nous le savons tous, est notre bien le plus précieux et le plus précaire. Je pense ici, plus largement, à tous ceux qui sont malades,  à tous ceux qui ont craint pour la vie de leurs proches. Je vous redis à quel point je vous comprends, et combien il est important que la fraternité s’exprime à ces moments-là, par quelques gestes de réconfort, quelques mots d’amitié.

C’est justement parce que la santé est précieuse qu’il est terrible de la mettre en danger sur les routes. C’est pourquoi je serai inflexible en matière de sécurité routière. Le bilan de 2007  amorce une baisse du nombre de tués et de blessés, mais cela ne me suffit pas, un mort sur la route est toujours un mort de trop.  Les deux-roues surtout paient le plus lourd tribut. Je rappelle que le port du casque n’est pas une option : c'est une obligation. Et cette obligation est destinée à sauver des vies.  Je continuerai donc à mettre en œuvre dans ce domaine une politique féroce et transparente. 

Je veux aussi une île où chacun se sente libre de circuler et d’évoluer en grande sécurité. La délinquance générale a baissé en 2007 de 3.47 %. et la délinquance de voie publique a diminué de 16 %. Les événements de Saint-Joseph ou les drames comme ceux que nous avons connus récemment à Montgéralde ne doivent pas nous faire oublier ces bons chiffres que je veux encore faire baisser, notamment pour es atteintes aux personnes

La Martinique a des défis à relever. Mais la Martinique a aussi des atouts à défendre dans la mondialisation.

Pour cela, l’Europe est prête à l’aider : c’est plus de 600 millions d’euros de crédits communautaires que l’Union européenne va mobiliser sur la période 2007-2013, notamment pour le développement des infrastructures de transport et touristiques, ainsi que pour la recherche et le soutien aux entreprises innovantes.

Par ailleurs, l’Etat a co-signé en avril 2007 avec le département et la région un contrat de projet qui permettra d’engager plus de 780 millions d’euros de crédits publics et privés sur la même période. Ces fonds serviront par exemple à soutenir la création d’un musée martiniquais d’art moderne, à favoriser le désenclavement numérique de l’île ou à rénover les structures d’accueil pour les personnes âgées.

Autre preuve du dynamisme de l’île et du volontarisme de l’Etat : le lancement dès 2008 d'une zone franche globale d’activités. Après plusieurs réunions avec les collectivités locales et les forces vives de l’île, 3 secteurs sont apparus prioritaires :  le tourisme, car il nous faut remonter la pente et valoriser notre formidable patrimoine, les activités de service, aux entreprises ou aux personnes et enfin les éco-activités (traitement des déchets ou des eaux usées, économies d’énergie). Le Grenelle de l’environnement, qui s’est tenu en octobre,  engage une nouvelle dynamique : nous avons tous compris que l’avenir de la nature est aussi l’avenir de l’homme, sur une planète qu’il doit préserver pour les générations futures

Le Grenelle de l’environnement a mis en lumière la volonté du gouvernement de mener une démarche partenariale. Cette volonté, transversale à toute l’action de l’Etat, s’exprime encore sous d’autres formes. J’ai ainsi créé un Forum pesticides, qui  répondra aux attentes des associations oeuvrant pour la protection de l’environnement. La première réunion de ce Forum en décembre a été fructueuse, permettant aux différents membres de la société civile de dialoguer avec les scientifiques et avec les experts représentants des services de l’Etat.

Je veux enfin souligner le fait qu’avec une croissance de plus de 4 %, soit deux fois supérieure à la métropole, la Martinique confirme la bonne tenue de sa situation économique. Cela se traduit par une décrue du chômage global et par un nombre élevé de créations d’entreprise. Le chômage reste cependant trop important et la mise en œuvre du plan de cohésion sociale par le service public de l’emploi demeure une priorité de mon action.

Je sais aussi que le pouvoir d’achat est une autre préoccupation majeure de tous nos concitoyens. C’est pourquoi je viens d’installer un Observatoire des prix et des revenus, dont la mission sera de mener des études approfondies sur l’évolution des prix et la composition des revenus des Martiniquais.

C’est donc sur tous les fronts que nous devons travailler ensemble pour avancer plus vite. Quelques maîtres mots sont à retenir : culture du risque, transparence, humanité. Je serai présent sur le terrain, à vos côtés, parce que l’Etat est là pour soutenir les initiatives qui aident à mieux vivre ensemble. Il est là pour donner l’envie d’entreprendre. Il est là pour gérer les crises, pour accompagner dans les moments difficiles, pour encourager ceux qui rêvent  et surtout ceux qui font. En 2008, nous agirons. En 2008,  nous ferons.

Mes chers compatriotes, belle et heureuse année à vous tous, dans l’action et dans la création, dans l’entente et dans la confiance 

          Mwen ka souhaité zot an bon lanné.

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivante > Fin >>

Résultats 61 - 70 sur 84
 
 
 
 
 

Dernière parution

 

Hommage à Césaire

 

Visiteurs: 16691705